Le Poivre vert de Penja, une rareté à ne pas rater

par | 9 Mar 2021

Les plats sont délicieux avec du poivre comme assaisonnement. On distingue différents types de poivre: le noir, le vert, le rouge et le blanc. Ils se différencient selon leur maturité et leur système de production. Il en est de même pour le poivre de Penja, le vert se distingue du noir, du blanc et du rouge. Spécialement, le poivre vert de Penja est une rareté de la production de poivre à Penja.

Les particularités du poivre vert

Cueilli avant son arrivée à maturité, le poivre vert fait partie des fruits de l’arbre dit «piper Negrum». La baie est récoltée immature à 6 mois. Il y a différents moyens de l’utiliser. Elle peut être fraîche, séchée, lyophilisée ou encore conservée dans du sel ou en saumure.

Le poivre vert apporte de la fraîcheur et des notes végétales. Il est moins piquant que le poivre noir. Sa forme sèche est la plus commercialisée. Il est également possible de trouver du poivre vert frais et conservé dans une préparation appelée saumure ou dans du sel.

Le poivre vert de Penja en quelques mots

Sa puissance est sa première particularité. Il possède des nuances florales qui rappelle les fleurs de pommier. Il se termine en douceur avec des saveurs boisées et d’herbes fraîchement coupées.

C’est un grand cru de poivre comme on évoque un cru de vin, de thé ou de café. Cultivé au Cameroun, le poivre vert frais de Penja se récolte en novembre dès que les grappes commencent à rougir. Il se commercialise en grappes, est fragile dans sa conservation (1 semaine au frais, 6 semaines au congélateur), sauf si vous pouvez et savez le mettre en saumure.

Ce type de poivre se distingue en cuisine par sa douceur et son parfum frais aux notes végétales. C’est la gastronomie chinoise et française qui l’utilise le souvent. D’ailleurs, il est beaucoup plus aromatique et développe ses saveurs lorsqu’il est broyé. Excellent anti-oxydant, on lui confère des propriétés d’aide à la digestion et d’anti-inflammatoire.

Comment cuisiner avec le poivre vert de Penja?

Pour parfaire votre cuisine et vos petits plats, choisissez le poivre vert. Il est idéal dans toutes ses états: entier ou écrasé. Il existe différentes manières d’utilisation.

pour les sauces, la crème au poivre, mais aussi pour la cuisson du canard  ou des tournedos. Il relève et aromatise toutes les sauces, marinades, farces, pâtés, volailles, viandes ou poissons.

dans le hamburger, les mayonnaises, les aïolis, soupe de poisson, bouillabaisse.

• Il accompagne à la perfection poissons et viandes. Ce poivre est populaire dans les cuisines française et thaï.

• Il se prête à merveille à la dégustation de grillades en particulier les magrets de canard, il parfume fabuleusement les pâtes, le riz, les salades de fruits et peut même rehausser une crème anglaise.

• Le poivre vert convient parfaitement à vos plats de gibiers, de farces, de viandes de volailles. Il permet aussi de faire la célèbre sauce au poivre vert et d’excellentes marinades.

Comment conserver son poivre vert de Penja?

Le poivre vert a différentes versions: sèche ou lyophilisée, ou en saumure. Il se conserve dans un pot bien fermé, au sec et à l’abri de la lumière. On peut le congeler dans un récipient hermétique et sec, qu’il soit frais ou en saumure. Pour garder votre poivre longtemps, respectez ces conditions. En revanche, il faut savoir que le poivre moulu est quand même particulier, plus vous le consommer rapidement quand il est moulu, moins il perd son odeur et son goût.

Pin It on Pinterest

× Comment puis-je vous aider ?