Le Poivre de Penja : Indication Géographique Protégée

par | 28 Juin 2021

Le Cameroun est devenu une terre de poivre grâce à son poivre blanc, le célèbre poivre qui pousse autour du village de Penja. Et ce célèbre poivre est devenu le premier produit en Afrique Subsaharienne. Mais savez-vous ce que cela signifie ?

L’Indication Géographique Protégée (IGP)

Les IGP développées en Afrique dans le cadre de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) sont des labels de qualité analogues aux IGP et AOP définies dans le cadre des politiques européennes de la qualité et de l’origine des produits agroalimentaire.

Jean-Luc François de l’Agence Française de Développement (AFD) a expliqué que « Les Indications Géographiques Protégée (IGP) permettent de valoriser et de préserver les savoir-faire nécessaires à l’élaboration de produits agricoles spécifiques à une géographie, à un terroir donc à une culture rurale. C’est un outil de protection qualité des produits t de l’économie de ce terroir ».

L’IGP contribue ainsi au développement local et particulièrement dans des zones difficiles et défavorisées.

Le poivre de Penja

Le poivre de Penja fait partie des poivres d’exception, tout à la fois parfumé et puissant. 70 tonnes de poivre blanc sont produites chaque année autour de Penja, au Cameroun, par environ 300 producteurs. Quant aux exportations, elles s’élèvent à 16 tonnes.

Le poivre de Penja est reconnu en Indication Géographique Protégée depuis 2013. Il est le premier produit en Afrique Subsaharienne à bénéficier d’une IGP. Il a été accompagné dans cette démarche par le PAMPIG (Projet d’Appui à la Mise en Place des Indications Protégée), lancé par l’OPAI et dont le bailleur de fonds était l’AFD.

Les actions menées pour l’obtention de ce label

La première activité a été de créer et de structurer une entité permettant de porter le projet. C’est comme cela qu’est né le Groupement des Producteurs de poivre de Penja. Cette association regroupe en son sein, tous les opérateurs de la filière, à savoir :

  • Les pépiniéristes
  • Les producteurs
  • Les distributeurs

La délimitation de l’aire géographique de production qui couvre six arrondissements a été réalisée. Cet espace couvre environ 3000 km2. Les critères de cette délimitation ont été définis par des données écologiques, qui en partie confèrent aux produits les qualités organoleptiques qui lui sont reconnues.

Ensuite, viens :

  • L’élaboration d’un cahier des charges (CDC) ;
  • Un plan de contrôle ;
  • Un document de stratégie de promotion du produit par AGRO-PME avec la participation des acteurs de la filière ;
  • La création du comité national de coordination des indications géographiques au sein du Ministère de l’Agriculture et du développement rural (MINARDER) ;
  • La validation du CDC par le Comité National de Coordination des IG (CNC IG) ;
  • L’appréciation du dossier IGP poivre de Penja, par le ministère des Mines, de l’Industrie et du Développement Technologique (MINMIDT), puis transmission à l’OAPI ;
  • L’enregistrement du poivre de Penja en tant qu’Indication Géographique Protégée par l’OAPI, et dont le certificat a été remis officiellement.

Tout le long de cette démarche, les membres de l’association se sont organisés pour structurer la filière et spécialiser les acteurs dont les activités se réfèrent à des missions bien définies.

Avec mes salutations gourmet !

Commander directement votre poivre de Penja blanc ou noir dans notre boutique en ligne Terre & Saveurs

Pin It on Pinterest

× Comment puis-je vous aider ?